RDC-Conseil des Ministres : Le Président Félix Tshisekedi compte réévaluer le contrat sino-congolais basé sur la construction des infrastructures signé par son prédécesseur Joseph Kabila


11 septembre 2021

Le Président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a présidé le vendredi 10 septembre 2021, le 19ème conseil des Ministres par visioconférence. Parmi les points de sa communication rapportés par le Ministre de la communication et Porte-Parole du Gouvernement Patrick Muyaya, le Chef de l’Etat congolais compte réévaluer le contrat sino-congolais basé sur la construction des infrastructures du pays. Félix Tshisekedi a fait le constat selon lequel, son pays la RDC accuse un important déficit en termes d’infrastructures. Et cette réalité constitue une entrave son développement, se préoccupe-t-il.

« Le Président de la République s’attelle à trouver, des solutions à court, à moyen et à long terme de manière à mettre le pays sur le rail du développement, en assurant la promotion des structures et mécanisme visant à assainir le climat des affaires, ainsi, dégager des ressources de la construction des infrastructures, et permettre au pays d’être relié et faciliter des transactions. Cet dans cet esprit qu’en 2008, dans le but de capitaliser toutes les sources disponibles de financement d’infrastructure, la République Démocratique du Congo avait signé le contrat dit sinon-congolais avec le groupement d’entreprises chinoises, contrat qui a été renégocié en 2009 », a rappelé Félix Tshisekedi rapporté par le Porte-parole du Gouvernement.

Vivement préoccupé par ce secteur, le Chef de L’Etat Félix Tshisekedi a instruit les Ministres ayant les infrastructures et les mines dans leurs attributions, de s’y pencher. 

« Le Président de la République a demandé à ce propos, au Ministre d’Etat, Ministre des infrastructures, travaux publics et sa collègue des mines, de présenter lors de la prochaine réunion du Conseil des Ministres, l’état de lieu de l’exécution technique et financière des projet inscrits dans ledit contrat dans leurs secteurs respectifs. Ceci dans le but de relancer des nombreux projets d’infrastructures interrompues faute des moyens techniques adéquats », a martelé Félix Tshisekedi relayé par le Ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya. 

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article