RDC-Kinshasa : Une fille mineure risque la mort après un avortement en catimini d’un adulte auteur de sa grossesse 


14 septembre 2021

Un jeune homme adulte a fait avorter en cachette une mineure de 16 ans après l’avoir engrossé. Et l’avortement a tourné au vinaigre, la jeune fille mineur a failli mourir. Et le jeune homme auteur de ces actes a été attrapé par la police nationale congolaise après plusieurs jours de cavale. La scène s’est passée à Mimosa, l’ex-camp Docteur situé dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. La victime a été aussitôt prise en charge psycho médicale par un centre médical.

Cet acte considéré d’un viol a été dénoncé par Mme Precile Ngoy Kabedi, Coordinatrice de l’association Femmes et action.

« Un Monsieur qui a violé une fille de 16 ans et demi. Le viol s’est passé il y a plus d’un mois, mais la fille avait peur de ses parents, elle n’a pas dénoncé. Elle a gardé. Malheureusement pour elle, elle était tombée enceinte et le Monsieur lui a donné des produits quand elle lui a dit qu’elle ne voyait pas ses règles, le Monsieur lui a donné des produits pour avorter. Cet avortement a tourné au vinaigre, et la fille ne savait plus comment s’y prendre, quand elle a vu la quantité ou le taux du sang qui a coulé. Et c’est comme ça qu’elle a alerté toute sa famille. On l’a amené à l’hôpital. Comme le Médecin a confirmé que c’était un avortement, elle était obligé de dénoncer en ce moment-là », a relaté Mme Precile Ngoy Kabedi.

La Coordinatrice de l’association Femmes et action a indiqué que le dossier de l’auteur de cet acte sera transféré au Parquet.

« Nous avons parlé avec l’OPJ, et le Monsieur est encore à la police. On va transférer le dossier avec prévenu au Parquet. Et dans l’entre temps, comme la fille est à l’hôpital, c’est la prise en charge clinique qui est faite », a fait savoir Mme Precile Ngoy Kabedi, avant de faire remarquer que : « si non, le Médecin m’a rassuré qu’on a pu la récupérer du danger, parce qu’elle a failli perdre sa vie à cause de la quantité du sang qu’elle a perdu ».

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article