Insolite mondial : une femme accouche plus de 8 bébés 


08 mai 2021

Une femme malienne au nom de Halima Cissé a mis au monde 9 bébés, dont 5 filles et 4 garçons. Cet accouchement hors norme s’est fait par césarienne et s’est passé au Maroc dans la capitale à la gynécologie obstétricienne de la clinique privée de Casablanca. Cet événement jamais encore produit dans le monde à la connaissance de tous, s’est produit le mardi 5 mai 2021. Les neufs bébés sont de poids plume et pèsent entre 500 grammes, poids pour les deux plus petits, et 1 100 grammes pour le plus lourd par rapport aux autres.

Ce nanuplet, c’est-à-dire les 9 nouveaux nés sont donc tous vivants et se portent quasiment bien. Le médecin garde encore de l’espoir de leur survie. Et la situation de la Maman qui s’était évanouie suite à cet insolite s’améliore petit à petit, comme l’a rapporté le Docteur Yazi Murade de la clinique privée à Inborjack qui avait pris en charge la femme accoucheuse et pratiqué la césarienne à 7 mois de grossesse. « La maman, on l’a passé en réanimation le premier jour, là elle est dans sa chambre. Je l’ai vu hier soir, je veux partir la voir maintenant. Donc il va bien, les bébés aussi vont bien. Les bébés qui sont x-tués. Pour l’instant, tous les neufs se portent bien, nous espérons que ça continue. Pour la maman pour l’instant tout va bien. On la surveille. Il faut l’accompagner sur le plan psychologique et tout ça. Parce qu’avec tout ce qui s’est passé, il faudrait qu’elle essaie de se remettre. Hier elle est passée voir ses bébés, ce matin elle essaie de les toucher tout ça pour que le contact soit fait. Et voilà », a fait savoir son médecin Yazi Murade.

Selon le corps médical spécialisé, il faut envisager 6 à 8 semaines d’hospitalisation. Dans de telles situations, l’amour affection pourrait être fatal. 

En plus, 9 enfants vivants à une grossesse est une première mondiale.

Pour rappel, Halima Cissé est déjà mère d’un enfant par le passé, pour cet accouchement, elle avait d’abord été transférée mi-mars de Tombouctou au centre hospitalier universitaire du Point-G à Bamako au Mali, puis évacuer le 30 mars vers le Maroc, la césarienne a été pratiquée à 7 mois de grossesse.

Et selon les observateurs, il lui faudra de l’aide assistance de tout genre surtout financier pour élever tous ces 9 enfants au même moment.

Une véritable épopée médicale sans précédent. 

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article