RDC-Assemblée générale de l’ONU : Félix Tshisekedi bombe les torses de l’auto-prise en charge des dirigeants africains


21 septembre 2021

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a prononcé son discours le mardi 21 septembre 2021 du haut de la tribune de l’Organisation des Nations Unies (ONU), en marge de son 76ème sommet de l’Assemblée générale qui se tient à New York aux États-Unis d’Amérique. L’allocution de Félix Tshisekedi a tourné autour des nombreux points majeurs d’actualité internationale, notamment la coopération internationale entre l’Afrique et le reste des continents du monde.

Arborant la toge du Président du continent africain, Félix Tshisekedi a relevé à la face du monde la prise de conscience et la détermination des dirigeants africains de prendre leurs responsabilités en mains, de se prendre en charge, et de décider de leur avenir et de leur destin.

« Le peuple africain et leurs dirigeants sont suffisamment conscients de ce que le développement de leur continent relève de leurs responsabilités exclusives et dépend de l’intégration de leurs pays respectifs dans une zone de libre échange », a fait savoir Félix Tshisekedi, louant ainsi au passage, les avantages de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), qui traduit selon lui, la volonté des africains de consolider leurs indépendances économiques, et : « d’un impératif de développement de l’Afrique dans un monde où les pauvres n’ont droit qu’à la commisération et au mépris », a-t-il ajouté.

Selon le Président en exercice de l’Union africaine, le continent ne restera pas un éternel mendiant.

« ...L’Afrique n’a pas besoin d’aumône. Elle se bat pour conquérir des espaces de liberté et d’action dans un monde toujours en compétition, afin de se forger un destin meilleur et d’apporter davantage sa contribution au progrès général de l’humanité. L’Afrique a besoin de partenariat constructif et gagnant-gagnant, pour mettre en valeur ses fabuleuses richesses naturelles, se doter d’infrastructures de développement et améliorer les conditions des vies de ses populations », a martelé d’un ton ferme Félix Tshisekedi, avant de faire remarquer qu’: « à l’évidence, l’atteinte de ces objectifs exigent des institutions démocratiques fortes et stables, des politiques publiques adéquates, la bonne gouvernance et l’intégration régionale ».

Le Président de la RDC a manifesté également la détermination de son pays à croire à cette détermination de l’auto-prise en charge.

« En République Démocratique du Congo, nous sommes convaincus que l’Afrique gagnera cet enjeu et relèvera ce défi puisqu’elle en a les moyens et la détermination », a indiqué Félix-Tshisekedi.

Il sied de relever que le discours du Chef de l’Etat congolais et Président en exercice de l’Union Africaine a été prononcé à la première journée de l’ouverture de l’Assemblée générale de l’ONU qui tourne autour du thème : "miser sur l'espoir pour renforcer la résilience, afin de se relever de la Covid-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l'organisation des Nations Unies".

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article