RDC-Compte rendu du 6ème conseil des ministres : Félix Tshisekedi attendu en Belgique pour récupérer les reliques de Lumumba         


06 juin 2021

Le Premier Ministre, Jean-Michel  Sama Lukonde  a, à travers  le message du Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi adressé aux membres du Gouvernement, annoncé le rapatriement des reliques du héros national congolais Patrice Émeri Lumumba le 21 juin 2021.

Au cours du conseil de ministres du gouvernement  présidé par  le Chef du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde,  4 points  étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir ;  la  Communication du  Premier Ministre ; le point d’informations ; approbation d’un relevé des décisions du conseil des Ministres ; Examen et adoption des dossiers.

Honneur à Patrice Patrice-Emery

S'agissant du premier axe de cette réunion , l'intégralité du message du Président de la République était essentiellement porté sur le rapatriement dans les prochains jours, des reliques de l'ancien Premier Ministre et héros de l'indépendance du Congo, Patrice Lumumba.

« La communication du Premier Ministre a porté premièrement sur le message du Président de la République adressé aux membres du Gouvernement, concernait essentiellement le rapatriement des reliques de l’ancien Premier Ministre, Patrice-Emery Lumumba, suivant le programme convenu entre la République Démocratique du Congo, la famille Lumumba et le Royaume de Belgique », a fait savoir le Premier Ministre au cours du 6ème conseil des Ministres.

De surcroît, il est prévu, à cet effet, à Bruxelles le 21 juin 2021, la cérémonie de récupération des reliques par le Président de la République. Ensuite, une tournée avec ces reliques se déroulera à travers les villes de Lumumba-ville, Kisangani et Shilatembo. L’enterrement est prévu à la place Échangeur de Limete à Kinshasa, en présence du Roi Belge.

A cet effet,  le Gouvernement a donc été instruit de prendre, dès à présent, toutes les dispositions pour accélérer les préparatifs de ce grand événement et d’organiser des cérémonies culturelles, en considérant le thème de la présidence de l’Union Africaine de la République Démocratique du Congo, « Culture, Art, et Patrimoine ».

Massacre en Ituri

Par ailleurs, le Chef de la primature congolais est revenu sur le massacre d’une soixantaine de compatriotes congolais qui a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 mai dernier dans les villages Boga et Tchabi, dans la chefferie de Banyali-Kilo, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

« Cet acte ignoble a été commis par les miliciens ADF/MTM en débandade après avoir été délogés des localités qu’ils occupaient. Ces actes criminels sont la preuve que l’action des Forces Armées de la République Démocratique du Congo contre les groupes armés monte en puissance dans les provinces placées sous état de siège », a-t-il déploré.

Avant de rassurer la population congolaise en général, et les familles des victimes en particulier, que les forces loyalistes sont à la poursuite des auteurs de ces actes cruels pour les neutraliser et les amener devant la justice.

Situation de l’éruption volcanique à Goma

Concernant  l’éruption volcanique, le Premier Ministre a fait état de la baisse de l’activité sismique du volcan Nyiragongo observée durant ces quatre derniers jours par nos scientifiques.

Si cette tendance se maintient, le Gouvernement central, en accord avec le Gouvernement provincial, va envisager le retour progressif et ordonné de la population suivant les paramètres sécuritaires et sanitaires en cette période de Covid-19.

En outre, il a précisé que ce retour devra prendre en compte la spécificité des catégories, notamment : les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, les femmes et les enfants.

Pour ce qui est de  la prise en charge des déplacés, le Premier Ministre a relevé la poursuite du déploiement de l’aide humanitaire suivant les sites des déplacés en collaboration avec la coordination des actions humanitaires.

Le premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a appelé la population à la vigilance, à l’écoute des informations, et à observer strictement les mesures et les décisions des autorités provinciales.

Ezéchiel Monteiro

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article