RDC-COVID-19 : Début de la campagne de vaccination en RDC dès la semaine prochaine


06 avril 2017
Le premier lot de vaccin contre la pandémie de la COVID-19 est arrivé à Kinshasa le mercredi 3 mars 2021. Réceptionné à l’entrepôt du programme élargi de vaccination à Kinkole via l'aéroport international de N'djili, ce lot d’1 million 700 milles doses de vaccin contre la pandémie de coronavirus, a été présenté officiellement par le Ministre de la santé Eteni Lokondo aux différents partenaires du secteur de la santé, et aux professionnels des médias. Il s'agit du vaccin  anglo-suédois Astra zeneca en provenance de l'Inde, fabriqué au laboratoire de l'Université d'Oxford à Londre en Angleterre.
Selon le ministère de la santé, déjà à partir de la semaine prochaine, les premières personnes seront vaccinées. Cette campagne de vaccination concerne d’abord 3 catégories des personnes. Il s’agit pour cible prioritaire ; des personnels de santé ; des personnes de plus de 55 ans ; et des personnes souffrant de la comorbidité (c’est-à-dire des maladies rénales chroniques, de l’hypertension artérielle et du diabète). Et cette vaccination sera volontaire.
Lors de sa présentation, Eteni Lokondo a insisté sur le fait que le Gouvernement congolais ne peut pas homologuer un vaccin pour tuer les congolais.
« Vous savez comme dans toute épidémie, la vaccination est parmi les moyens les plus efficaces pour empêcher la transmission des virus. Donc en dehors de tous les moyens préventifs que nous avons mis en place, et pour la plupart des cas qui n’étaient pas respectés, mais maintenant, le monde a trouvé le vaccin contre la COVID-19. Et nous nous sommes dits, avec l’expérience que nous avons de la vaccination, nous allons aussi utiliser ce vaccin. C’est pour sauver les vies des congolais. Ce n’est pas pour les piéger ou pour les contrôler, parce qu’il y a beaucoup de rumeurs qui circulent par rapport à ce vaccin au pays. Et nous voyons des vidéos par-ci par-là sur les réseaux sociaux, mais nous disons au peuple congolais ceci : le Gouvernement ne peut pas homologuer un vaccin qui va tuer le peuple congolais », a insisté le Ministre de la santé publique. 
Eteni Lonkondo a rassuré qu’une équipe de scientifiques congolais avaient analysé ledit vaccin, et avaient fait par la suite des recommandations au Gouvernement. 
Le Ministre de la santé a invité le peuple congolais à se faire vacciner, pour se prémunir de cette épidémie, et s’épargner des cas de mort dus à ce virus.
« Pour ne pas arriver à perdre les vies des congolais , nous continuons à mourir à cause de cette maladie. Alors, je demande aux congolaises et congolais, en tant que le numéro 1 de la santé dans notre pays la RDC, de se faire vacciner pour sauver des vies », a exhorté avec instance Eteni Lokondo. 
Pour rappel, le Ministre de la santé avait de l’entame de son message, commencé à remercier le Président de la République pour son implication personnelle dans la lutte contre la COVID-19 selon ses propres termes.
                                                                                                                                                              La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article