RDC-Crise dans la désignation du Président de la CENI : Le Nonce apostolique exhorte les Chefs des confessions religieuses à trouver un consensus vœux du Pape François


07 octobre 2021

Le Président du Bureau de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’Kodia Pwanga a reçu en audience, mercredi 06 octobre 2021, en son cabinet de travail au Palais du peuple, le Nonce apostolique Mgr. Ettore Balestrero.

Sur invitation du numéro 1 de la chambre basse du Parlement, le speaker de l’Assemblée nationale a échangé avec le représentant du Pape François en République Démocratique du Congo, sur plusieurs sujets, notamment le processus électoral.

« Le seul objectif pour lequel l’Eglise catholique participe au processus électoral, c’est pour donner sa contribution à la démocratie en RDC, à travers les élections qui soient inclusives, crédibles et apaisées en 2023. Car le bien-être du peuple congolais en dépend. Et le premier objectif de l’Eglise, c’est de sauvegarder la démocratie pour le bien-être du peuple congolais », a fait savoir le Nonce apostolique devant la presse.

Dans ce processus de désignation des animateurs de la CENI, l’Eglise catholique, par la bouche du Nonce apostolique, encourage le dialogue et les consultations entre parties prenantes.

« Le dialogue et cette consultation sont la preuve qu’il y a la possibilité de continuer dans ce processus pour avoir un consensus qui soit la victoire de la démocratie, de ce processus et de son indépendance. C’est la raison même d’être des Confessions religieuses dans la plateforme qui existe. C’est pour avoir des positions communes pour des sujets importants pour le bien-être du peuple congolais », a déclaré Mgr Ettore Balestrero.

Il sied d’indiquer que Face à l’impasse que connaît le processus électoral en République Démocratique du Congo, au niveau de la désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) notamment de son futur Président, le Chef de la législature de l’Assemblée Nationale multiplie des contacts afin de tenter à tout prix de dénouer cette crise persistante.

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article