RDC-Education : Plus de 157 éducateurs congolais formés par l'ONGD PADS conjointement avec celle américaine EIHR avec l’appui de l’Ambassade du Pays-Bas à Kinshasa


17 décembre 2021

LOGO 2.jpg (8 KB)

Communique de presse

Plus de 157 éducateurs de la République démocratique du Congo ont participés à un atelier en format hydride de deux jours soit du 8 au 9 décembre 2021 sur l'Holocauste, le Génocide et les Atrocités de masse: Apprendre du passé pour façonner l'Avenir.  Cet atelier a été organisé conjointement par le Programme d'Actions pour un Développement Soutenable (PADS), une organisation non gouvernementale de Droit congolais, en collaboration avec The Educators' Institute for Human Rights (EIHR), une organisation caritative basée aux États-Unis. L'atelier a abordé des sujets tels que : L'éducation à la citoyenneté mondiale; les lignes directrices pour les enseignants sur l'Holocauste ; le chemin vers le génocide nazi; l'enseignement de l'Holocauste : La vie et les mémoires juives, y compris une visite guidée virtuelle du musée de la shoah; l'histoire des génocides rwandais , bosniaque et en Herzégovine ; l'Indice mondial de la Paix : Mesurer la paix dans un monde complexe, le rôle de l'éducation dans la consolidation de la paix suivi du visionnage de quelques films sur la vie d'Anne Frank, "Some Were Neighbours" du Musée américain de l'Holocauste (USHM), etc...

FONDATION.jpg (56 KB)

Depuis les différents sites, notamment: Kinshasa, Goma, Sake, Beni, Kirumba, Mangurejipa ainsi que Bukavu les participants ont suivi des sujets présentés par des intervenants ayant une longue et exceptionnelle expérience dans la prévention, la transformation des conflits et la consolidation de la paix venant des différentes structures telles que EIHR, Maison Anne, Institute for Economics & Peace (IEP), Aegis Trust, Bylo Chaco Foundation, etc..

LOGO.jpg (12 KB)

L’ambassade des Pays – Bas à Kinshasa a fait don d’un nombre important du livre ‘Journal d’Anne Frank’ destinés aux participants pour creuser davantage dans l’hisoire de cette icône mondiale.

FONDATION 2.jpg (44 KB)

Les organisateurs de cet atelier sont fermement convaincu qu’ apprendre les causes et les conséquences des crimes contre l'humanité tels que l'Holocauste, le Génocide et les autres atrocités de masse connues dans le monde entier peut prévenir la commission de nouvelles violences et contribuer ainsi à la tolérance et à la coexistence pacifique entre les populations vivant sur le sol de la République démocratique du Congo. L'enseignement aux écoliers, élèves et étudiants sur l'Holocauste et autres atrocités de masse peut jouer un rôle vital dans le développement des citoyens dans le cadre de la protection des libertés civiles et défense des populations opprimées, ce qui est essentiel dans une société démocratique de plus en plus diverse et polarisée.  Comme Nelson Mandela le disait “l’éducation est l’arme que l’on puisse utiliser pour changer le monde”.  Les enseignants ont donc une très grande possibilité de favoriser la culture de la paix, la préserver et la consolider parcequ’ils detiennent l’arme la plus puissante pour combattre des antivaleurs telque la haine, le tribalisme, le racism, la xénophobie et bien d’autres violations de Droits Humains.

FONDATION 3.jpg (103 KB)

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article