RDC-Energie : Une association japonaise chez le PM Sama Lukonde prête à accompagner le Congo dans la réhabilitation du barrage d’Inga 2


16 octobre 2021

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a reçu, samedi 16 octobre 2021, la délégation d'une association japonaise prête à accompagner la RDC dans la réhabilitation du groupe 4 de Inga 2.

Cette délégation était conduite auprès du Premier Ministre par l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon en RDC, Monsieur Hiroyuki Minami, qui s'est dit très content de poursuivre la coopération et de marcher ensemble avec la RDC.

Au sortir de l'audience, le chef de cette délégation, par ailleurs ancien Ministre japonais des Affaires étrangères, et actuellement Président de AFRECO, une association japonaise pour l'économie et le développement de l'Afrique, Monsieur Tetsuro Yano, a exprimé toute sa joie pour l'accueil que le Premier Ministre Sama Lukonde a réservé à sa délégation.

« C'était la première fois. J'étais honoré d'avoir eu cette audience avec le Premier Ministre Sama Lukonde depuis la prise des fonctions du nouveau Gouvernement en RDC. Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde s'est déjà rendu au Japon avec le Président de la République, en 2019, alors qu'il était encore Directeur général de la Gécamines. J'ai bien compris qu'il est un fin connaisseur du Japon. Il connaît très bien la culture du Japon. Et maintenant qu'il est le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, je suis content de faire sa connaissance », s'est-il réjoui.

Tetsuro Yano a salué un lien historique très fort qui existe déjà depuis les années 1983-84 entre la RDC et son pays, le Japon.

« Du fond de mon cœur, un lien qui existe entre nos deux pays, un lien très fort entre le Japon et la République démocratique du Congo. Je voudrais rappeler un peu l'histoire entre le Japon et la République démocratique du Congo, surtout dans le domaine de la coopération économique. Mais aussi notre lien avec la famille impériale du Japon, à l'époque, entre 1983 et 1984. A l'époque, il était le Prince héritier du Japon et aujourd'hui, empereur émérite, qui a visité la RDC », a rappelé Tetsuro Yano.

Il a exprimé le désir et la détermination de son pays à poursuivre la coopération bilatérale avec la RDC, notamment en relançant le projet de la visite d'État du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au Japon, avortée dernièrement à cause de la pandémie de Covid-19.

« Nous avons parlé de comment on peut composer notre relation bilatérale. Surtout que l'année passée, on avait programmé la visite d'État du Président, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, chef de l'État au Japon. Mais malheureusement, à cause de la Covid-19, elle a été annulée. Donc, comment on peut réaliser d'abord ce grand projet pour renforcer notre relation bilatérale. Et concernant les relations bilatérales et surtout la confiance que nous avons, le Gouvernement japonais avait déjà annoncé notre intention de réhabiliter le groupe 4 de Inga 2 », a dit l'homme d'État japonais.

Pour finir, Monsieur Tetsuro a salué les efforts économiques et financiers fournis par le Gouvernement congolais notamment pour maintenir ses bonnes relations avec les institutions de Breton woods. Il est convaincu qu'avec cela, la RDC aura de bons résultats et que cela va servir à faire avancer le pays.

« Comme la République démocratique du Congo poursuit les efforts économiques et financiers, à travers les accords conclus avec le FMI, je suis convaincu que vous allez avoir un bon résultat avec le FMI. Et cela va servir à faire avancer le projet de G24 et aussi réaliser la visite d'État du chef de l'État au Japon. C'est l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon en RDC, Monsieur Hiroyuki Minami, qui prendra toute la responsabilité de réaliser tout ce que j'ai dit », a-t-il précisé.

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article