RDC-état de siège : Le Député Crispin Mbindule soutient l'initiative de Félix Tshisekedi pour une table ronde


06 mai 2022

Le Député national Crispin Mbindule Mitono dit soutenir l’initiative du Président de la République congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo d’organiser une table ronde devant plancher sur l’état de siège. Il l’a fait savoir, jeudi 5 mai 2022, au micro de nos confrères d’un média en ligne. A ce sujet, l'élu de Butembo a donné le condensé de leur rencontre avec le Chef de l'état congolais, pour organiser une table ronde entre les Députés, le Gouvernement, le FARDC (Forces armées de la République Démocratique du Congo) et tous les acteurs concernés dans les opérations sur terrain, ainsi dans le but de réfléchir sur l'avenir de l'état de siège dans l'est de la RDC.

A son avis, l'Honorable Crispin Mbindule Mitono applaudit cette initiative du Chef de l'Etat dans le sens où ça permet à chacun d'eux de proposer sa stratégie en termes des contributions pour organiser l’effort de guerre au niveau de l'Ituri et du Nord Kivu afin d'imposer la paix a-t-il expliqué.

Dans le souci commun d'éradiquer l'insécurité dans l'Est de la RDC, d'après les dires du Chef de l'Etat, Crispin Mbindule Mitono pense que cette table ronde fera non seulement l'objet de lever les mesures de l'état de siège, mais plutôt de se mettre ensemble, pour discuter concernant des problèmes liés à l'insécurité à tous les niveaux entre autres l'évolution des opérations ; la sécurisation de la population ; avec l'espoir de faire revenir la paix dans l'Est du pays.

En outre, l'Honorable Crispin Mbindule Mitono rajoute que toutes les initiatives qui seront proposées, seront mises ensemble, afin de lever les options ensemble avec le Chef de l'Etat pour le bien-être des populations.

Pour éclairer la lanterne dans cette affaire, il y a lieu de retenir que, ça fait pratiquement une année depuis l'installation de l'état de siège, promulgué le 3 mai 2021 en province du Nord Kivu et de l'ituri, lequel, malgré les attentes des élus de ces deux parties de l'Est du pays, pour revoir la paix à leurs circonscriptions électorales, n'ont jamais été satisfaites du résultat. Pour ce faire, dernièrement ces Députés nationaux se sont décidés de sécher les plénières consacrées à la prorogation de l'état de siège, tout en faisant des déclarations en bloc, de lever ces mesures, dans le souci de voir clair dans cette affaire. Avec l'initiative du Chef de l'Etat pour la table ronde nous osons croire que ces élus vont proposer des grandes lignes pour faire naître la paix à l'Est du pays.

Gaëlle Deviya

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article