RDC-Insécurité dans l'Est : Les Députés nationaux du Nord-Kivu demandent au Gouvernement de trouver des solutions urgentes


02 juin 2022

Les Députés nationaux élus du Nord-Kivu demandent au Gouvernement congolais de trouver des solutions urgentes et de déclarer le M23 comme groupe terroriste à l'instar des Adf. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration prononcée jeudi 26 mai 2022, après une longue réunion tenue par le caucus des Députés nationaux élus du Nord-Kivu, à la salle de banquet du palais du peuple en rapport avec les drames de béni.

A ce sujet, le Députés nationaux du Nord-Kivu ont informé l'opinion tant national qu'international de la gravité de cette situation tragique du fait que pendant que leurs regards et efforts étaient tournés vers les drames de béni, au sujet des Adf en l’Iturie avec le Codeco et autres groupes armés, le M23, soutenu par l'armée rwandaise refait la guerre contre la RDC depuis le mois de mars 2022, faisant ainsi plusieurs morts et des déplacements massifs des populations dans le territoire de Rutshuru  et de Nyiragongo.

A cet effet, il y a lieu de faire remarquer qu’actuellement, la ville de Goma et ses environs, sont en détresse suite à l'attaque du camp militaire de Rumangabo et du blocage de la route Goma-Rutshuru à partir de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo par les assaillants du M23 venus par la frontière rwandaise.

« Cette situation aux conséquences socio-économiques incalculables, vient aussi d'empêcher les élèves finalistes des certaines écoles du secondaire de passer leurs épreuves de dissertation », ont-ils alerté.

Face à cette gravité de la situation, le caucus des Députés nationaux élus du Nord-Kivu demande au Gouvernement de la République Démocratique du Congo de saisir urgemment le conseil de sécurité des Nations-unies, le conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, ainsi que les différents mécanismes sous régionaux afin qu’ils s’imposent pour trouver des solutions idoines et surtout de déclarer le M23 comme groupe terroriste à l'instar des Adf.

Pour conclure, le caucus des élus nationaux du Nord-Kivu ont réitéré leur soutien indéfectible aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), et invitent l’ensemble du peuple congolais à se mobiliser derrière elles comme un seul l'homme, afin de bouter l'ennemi hors du territoire national.

Gaëlle Deviya

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article