RDC-Kasaï central : Promotion des droits des femmes et lutte contre les VBG, les parlementaires provinciaux et la coordination provinciale du mouvement « rien sans les femmes » s’engagent à mener la lutte pour un progrès palpable


02 novembre 2021

C'était à l'occasion de la session de plaidoyer auprès des parlementaires provinciaux sur la promotion des droits des femmes et la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) qu'une séance de travail s'est tenue mardi 2 novembre 2021 à l'Assemblée provinciale du Kasaï central.

IMG-20211102-WA0096.jpg (78 KB)

Deux plaidoyers ont été présentés par les femmes Leaders de ces mouvements notamment : la promotion des droits de la femme présentée par Mme Aimerence Nsonga, Coordonnatrice de la structure ‘’Ba Mamau Tabulukayi’’.

Dans son allocution, Mme Aimerence Nsonga a invité les élus à faire preuve de la parité, celle-ci dans le strict respect de l'article 14 de la constitution de la République Démocratique du Congo, en privilégiant les femmes dans les postes politiques de prise des décisions.

Et les violences basées sur le genre présentées par Mme Jacqueline Tshibuabua, Coordonnatrice de cette structure « rien sans les femmes au Kasaï central ». De son côté, elle a insisté sur les sortes des violences que subissent les femmes et les jeunes filles.

Ainsi, à cette occasion, Mme Jacqueline Tshibuabua, Cheffe de travaux à l'Université pédagogique de Kananga a appelé les élus à une large sensibilisation, surtout en ce qui concerne la scolarité de la jeune fille.

Le Président de l'Assemblée provinciale Jérôme Muntu Homa pour sa part, a promis un accompagnement à cette lutte que mène les femmes. En même temps, il a annoncé que : « déjà trois édits sont en voie d'adoption à l'Assemblée provinciale, toujours dans le cadre de la protection des droits de la femme », a-t-il conclu.

Stéphane Joël Kande depuis Kananga

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article