RDC : La Banque Mondiale prête 250 Millions de dollars américains à Félix Tshisekedi pour l’aider à rétablir la sécurité dans l’Est de son pays


12 novembre 2021

La Banque mondiale s'engage à mettre en place, d'ici le mois prochain, un programme de 250 millions de dollars américains, en appui au programme du Gouvernement, en ce qui concerne la stabilisation de l'Est du pays, à travers des investissements dans les deux Kivu et en Ituri. Hafez Ghanem, Vice-Président du Groupe de la Banque mondiale pour la région Afrique Orientale et Australe, l'a indiqué au sortir de l'audience que le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lui a accordée, jeudi 11 novembre 2021 dans la soirée, au Palais de la Nation.

Il a ajouté que la totalité de nouveaux investissements de la Banque mondiale en RDC sera, d'ici le mois de juin prochain, de plus de 1,3 milliards de dollars américains. Ce sont, dit-il, des grands investissements dans les secteurs des routes, de l'énergie, l'eau et l'assainissement.

Bientôt, sera inauguré un projet de développement de la ville de Kinshasa, qui va financer les infrastructures urbaines, a-t-il ajouté.

Les questions concernant le programme des investissements de la Banque mondiale en RDC, dans les domaines des infrastructures, des routes, d'électricité, de l'économie distante, de l'éducation, de développement rural et la stabilisation de l'Est ont été largement examinées au cours des échanges avec le Chef de l'État.

Pour le Haut fonctionnaire de la Banque mondiale, le Gouvernement congolais a fait beaucoup d'efforts et l'économie de la RDC est entrain de reprendre du souffle, surtout que l'économie mondiale a été impactée par le COVID-19.

Pour sa part, Sergio Pimenta, Vice- Président de International finance corporation (IFC), a fait savoir que son organisation, qui travaille en collaboration avec la Banque mondiale, soutient le développement dans les secteurs privés.

L'IFC, a dit Sergio Pimenta, veut augmenter l'électrification en RDC ainsi que la télécommunication, par l'augmentation de l'accès internet à la population congolaise.

La Rédaction

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article