RDC-Procès double assassinat Chebeya et Bazana à la Haute Cour militaire : La VSV plaide pour la comparution de Joseph Kabila et autres personnalités plusieurs fois citées


13 janvier 2022

Dans un communiqué de presse rendu mercredi 12 janvier 2022, dont une copie est arrivée à la rédaction RBIFM.RADIO, la Voix des Sans Voix pour les droits de l'homme, VSV, partie au procès de l'assassinat de son ancien directeur exécutif, Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana, n'est pas d'accord avec la plaidoirie faite par la partie civile, étant donné qu'elle faîte contre sa volonté.

« La VSV saisit cette occasion pour informer l’opinion publique que la plaidoirie de ce mercredi faite par un des avocats des parties civiles en l’occurrence Me Eley Lofele ne l’engage pas en ce que ladite plaidoirie a été faite contre sa volonté », dénonce-t-elle dans ce document.

En effet, la VSV qui rappelle qu'elle est partie à ce procès pour la sécurité de tous les défenseurs des droits humains en RDC, soutient que cette sécurité doit impérativement passer par la lutte effective contre l'impunité des crimes commis contre les défenseurs des droits humains en Chebeya et Bazana.

Par ailleurs, cette structure de défense des droits humains dit attendre que la haute cour militaire fasse défiler devant la barre tout le monde qui est cité dans cette affaire, dont l'ancien président Joseph Kabila, afin que les responsabilités des impliqués soient établies.

« La espère que les autorités judiciaires iront jusqu’au bout pour que justice soit rendue à ces deux Défenseurs des Droits Humains. C’est dans cet esprit que la VSV demande à la Haute Cour Militaire de tout mettre en œuvre pour inviter aux fins d’audition toutes les personnes et personnalités citées par le Major Paul MWILAMBWE dont entre autres l’ancien Président Joseph KABILA KABANGE, le Général PONDE alors Auditeur Général des FARDC, le  Bourgmestre de Limete, M. Douglas, M. KABEYA, Directeur de cabinet du Général  John NUMBI, Consul NUMBI de l’ANR,…afin de les confronter aux différentes dépositions du major précité, et ce, avant d’organiser les audiences de plaidoirie », exige-t-elle.

Il sied de rappeler que l'audience du procès en appel sur l'assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana s'est tenue ce mercredi 12 janvier, à la haute cour militaire.

Willy Theway Kambulu

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article